The portrait of a lady swap : mon colis !!!

Il y a quelques mois je me suis inscrite à mon premier swap, celui de Lou et Titine « The portrait of a lady swap« .

Bien m’en a pris car j’ai adoré : la bibliographie (il m’en reste pas mal à lire), recevoir le questionnaire de ma swappée qui avait pas mal de goût en commun avec moi (Holmes et Dina entre autres !), préparer son colis (et ne pas oublier de lui envoyer), découvrir deux auteurs et acheter un de leurs ouvrages (par conscience professionnelle), recevoir le très gentil mail de ma swappée (qui a illuminé ma journée, voire ma semaine) mais le clou du spectacle à quand même été de recevoir mon colis !! (qui a illuminé une autre semaine). Parce que mon colis était tout simplement magnifique ! Maintenant, reportage photo !

Il est arrivé comme ça (désolée pour la qualité des photos qui ne lui rende pas hommage) :

Pour tout dire, quand le facteur me l’a donné, je voulais l’ouvrir tout de suite mais après je me suis rappelée qu’il fallait prendre des photos (je trouve que c’est le plus difficile dans son histoire de swap). J’ai donc monté aussi vite que je le pouvais les escaliers  mais j’ai eu le temps de voir qui était ma swappeuse car c’était écrit sur l’étiquette.

Je l’ouvre donc :

Notez que mon colis brille et j’en étais juste épatée. Il y a aussi tout plein de magnifiques paquets cadeaux qui m’ont rappelé la plage et les chaises longues. Bien sûr, comme une pie, je me suis concentrée sur les paquets qui brille et il y en avait deux !

Ils contenaient deux livres !

M’entendez vous crier ! L’amant de Lady Chatterley de D.H. Lawrence (je n’aurais pas besoin de rougir à la caisse …) et Voyage dans les ténèbres de Jean Rhys (livre que j’ai offert à ma swappée en écrivant dessus « j’attends ton avis parce qu’il m’a l’air pas mal du tout » : quel talent cette swappeuse, non ?).

Ensuite je suis passée aux paquets de plage.

J’ai découvert une pochette cousue main (je me suis rendue compte qu’après que la photo était moche et j’ai oublié de la reprendre avec un vrai appareil). Vous aurez deviner qui était ma swappeuse. Bien sûr, Celsmoon ! Je me suis fait un pantalon de pyjama la semaine dernière. J’étais donc pleine d’admiration et je l’ai regardé sous toutes les coutures (c’est le moment de le dire) pour comprendre quel point elle avait choisi et tout et out. Les rubans blancs qui pendent, on le voit pas mais c’est de la dentelle ! Le tissu est magnifique ainsi que l’image cousue dessus. Il y avait quelque chose dans la pochette.

Un carnet de Jaaaaaane Austeeeeeeen ! Tout blanc avec une feuille lignée à l’intérieur pour écrire tout droit. J’adore les carnets, les stylos, en fait tout ce qui était papeterie. Alors je peux vous dire que j’étais aux anges. Surtout avec Jane Austen dessus ! Ensuite j’ai ouvert le paquet en bas à gauche. C’était encore un livre : Carmilla de Le Fanu. J’en ai lu beaucoup de cet auteur mais je n’ai jamais pensé à lire celui là.

Ensuite j’ai ouvert deux paquets qui se ressemblaient.

Notez les jolis petits sacs. Dessus, il y a écrit : Potion bien-être – infusion avec nos huiles aromatiques Géranium, Lavande et Bergamote et Potion Eveil des sens – infusion avec nos huiles aromatiques Ylang Ylang, Citron et Orange. Bête comme je suis, j’ai cru que ça se buvait. J’écris donc à Celsmoon pour la remercier de ses jolis cadeaux. Malade, elle me renvoie tout de même un mail pour éviter que je ne me tue : les infusions ne se boivent pas, ce sont des sels de bains ! Me voilà donc parti prendre un bain. Et là encore une fois, je remercie Celsmoon de m’avoir ouvert un nouveau monde. Ce n’est pas la première fois que l’on m’offre des sels de bain mais là ils ont les trois propriétés essentielles : ils fondent dans le bain, ils sentent et ils mettent de la couleur. Quand une de ses propriétés manque (notamment la première), ce n’est pas aussi bien. J’ai donc découvert l’odeur du Ylang-Ylang et ce que cela faisait de prendre son bain après E.T. (ben, ouais du coup, j’ai pris deux bains : il y avait deux sachets à essayer).

Ensuite, il y avait les bonbons : des céréales enrobés de pralinés. Ils sont loin maintenant mais qu’est-ce qu’ils étaient bons !

Au final, cela donne ça :

avec une carte assortie à la pochette !

Je remercie Celsmoon parce qu’elle m’a gâtée. Rien que d’écrire le billet, j’en suis encore tout heureuse ! Elle a tapé dans le mille pour tout. Tout ça a du lui prendre un temps monstrueux en plus. Ma swappée était Pickwick (il faut faire attention car elle a changé de blog pour l’instant mais je peux vous dire qu’elle sait prendre des photos) que je remercie aussi. Je remercie aussi les organisatrices Lou et Titine. Parce que toutes les quatre ont fait que ce swap m’a énormément, énormément plu. Le billet est long mais c’est l’enthousiasme de la novice !

Un billet pour fêter le retour à la normale

Suite au virus détecté par mon antivirus mais qui ne l’a pas arrêté pour autant (ne me demandez pas à quoi il sert alors parce que je ne le sais pas), j’ai utilisé une méthode un peu brutale et mon disque dur âgé de plus de six ans n’arrivait plus à bouter windows. Mon frère est arrivé sur son cheval blanc, à sauver tout les fichiers du disque dur (passé l’antivirus dessus …), m’a installé un disque dur deux fois plus gros avec Windows 7 alors qu’avant j’avais XP. Et donc maintenant tout ça n’est plus qu’un mauvais souvenir. Pour fêter ça je réponds au tag de MADmoiselle qui voulait savoir dans quelle position je lisais. Alors je vais répondre en vous montrant ma fameuse PAL. En montant dans mon bureau la première chose que je vois c’est ça :

Oui, vous ne rêvez pas : ce sont les livres en attente de lecture (pour ma défense les livres qui sont dans les étagères ce sont des livres de mathématiques : c’est comme ça que je me retrouve souvent à tout déplacer). Ma bibliothèque est dans ma chambre. Donc vous voyez le passage au fond, il y a un canapé avec une couverture hyper glamour caché derrière les magazines (mon père se demande comment cela fait pour ne pas s’écrouler : si faire des piles était un métier, je serais sûrement une des meilleures) et les livres :

C’est là où je lis. Il fait 1m50 ; j’en fais vingt de plus. Je lis donc sur le ventre et les jambes qui pédale au dessus de moi. Devant moi il y a cette étagère (où m’attend Bleak House) :

Voilà l’endroit où je me sens le plus en sécurité. C’est mon petit nid à moi que je vous ai fait partagé aujourd’hui. Dès le prochain billet, on reprend les lectures.

Au fait, je tague qui veut ! Et excusez-moi pour la qualité des photos c’est fait avec mon téléphone portable.

Où je vais vous montrer la seule photo jolie que j'ai faite

Cela n’a aucun rapport avec les livres mais c’est un tag de Mango : « Il s’agit d’aller dans le dossier « images » de votre ordinateur, d’ouvrir le premier fichier et de mettre sur votre blog la première photo en la commentant ».

J’ai triché bien évidemment parce qu’il n’y a rien dans mon dossier Images donc ça aurait un peu trop rapide. Donc me voilà parti à la recherche d’une jolie photo dans les méandres de mon disque dur. Mon frère fait de très jolies photos, toujours très classes digne d’un photographe (il en a même l’appareil ; c’est pour dire). Je vais voir ses photos de Port Royal des Champs à cause du récent billet de Dominique (je les ai regardées récemment du coup) mais impossible d’enregistrer les images. Ensuite je me suis dit je vais monter une des maisons d’artistes que j’ai vu : la maison de Tourgueniev (problème : il n’y a pas de toit à la maison ou sinon il n’y a pas de rez-de-chaussée), la maison de la Malibran (mais là vous vous seriez aperçu que je prenais toutes les photos à travers des arbres et donc on y voyait pas grand chose), la maison de Dumas, la maison de Zola (impossible de retrouver les photos), la maison d’Elsa Triolet et Louis Aragon (idem). Il y avait aussi mes bibliothèques ou ma PAL mais là j’avais honte.

Tout à coup, un éclair de lucidité. Je vais vous montrer la seule photo de moi que l’on a affiché dans la maison : ma photo d’El Escorial que j’ai prise lors d’un congrès en Espagne. Merci de ne pas écrire dans les commentaires qu’elle n’est pas aussi jolie que je le crois ; laissez moi encore quelque espoir …

Roulement de tambour !

Maintenant les tagués (mais vous n’êtes pas obligées) :

The story book girl : parce qu’elle met plein d’images dans ses billets !

Made in my little home : parce qu’elle m’avait tagué pour le tag de l’amitié et qu’à ce moment là je n’avais pas le temps d’y répondre. C’est ma manière de lui rendre cette marque de gentillesse qui m’a beaucoup touché.

Plume parce qu’elle a acheté un livre suite à un des mes billets (là j’en suis restée sans voix) et qu’en plus j’adore le concept de son jeu : Lecture et préjugés. Le premier je l’avais déjà mais j’attends de voir les autres !

Où on va voir que ma vie est palpitante !

J’ai été tagué par Titine hier sur sept choses qui occupe mon autonme (mon prénom c’est Cécile mais j’accepte Céline). Je me suis dis que franchement cela allait être dur parce que typiquement je n’ai pas une vie trépidante (pourtant j’aimerais).

1) La lecture. Je vous aurai bien montrer ma PAL (et surtout pourquoi je n’avais pas envie de m’inscrire au challenge Objectif PAL ; il m’aurait fallu compter) mais je n’ai pas l’appareil photo (je pourrais les faire au mobile mais ce ne serait pas beau) donc je vais échapper à des rires qui risquent de durer longtemps !

2) Le blog. Parce qu’en un an ça m’a apporté énormément de choses. J’ai diversifié mes lectures, découvert des blogs géniaux et des gens formidables qui sont toujours prêts à partager autour de leurs lectures.

3) Je dirais l’anglais ! Grâce au challenge Lire en VO qui mine de rien m’apprend plein de vocabulaire. Et le « English Classics » de Karine:) pour lequel je suis obligé de visionner les adaptations.

4) Noël et ces cadeaux. Noël ça va en soit on est trois et on fait toujours la même chose depuis des années. C’est rodé. Mais alors les cadeaux. J’en ai seulement cinq à faire pourtant. Pour l’instant, j’en ai un et des idées pour deux.

5) La thèse qui doit être terminée avant fin décembre. J’ai 277 pages. Je pense que je dois au moins aller jusqu’à 300. Le problème c’est qu’il faut remplir tout ça avec des remarques un peu intelligentes (en tout cas c’est ce que mon directeur de thèse aimerait…). Parce que des choses pas forcément brillantes j’en ai à dire.

6) Trouver un travail. Parce que oui, une fois fini le point 5, il faut travailler. Alors je recherche, je recherche tout type de contrat CDD-CDI, Post-Doc … étranger ou France … avec une paie qui me permette de vivre de préférence (même obligatoirement). 

7) Prévoir les expéditions du samedi après-midi. Quand je n’écris pas (c’est pour faire comme si j’étais auteur … laissez-moi rêver s’il vous plait), je sors avec mon frère le samedi après-midi (sinon il n’est plus à la maison) et comme on ne peut pas aller acheter des livres tous les samedis (je crois que ça ça va avec le point 6), il faut sortir voir des trucs. En sachant que j’ai fait beaucoup de sorties (en tous les cas les classiques) aux alentours avec ma mère, c’est un peu difficile. Mon frère aime se promener dans les bois et je trouve ça idiot de se promener sans but (c’est mon côté sportive qui ressort). On a donc du faire un compromis : visiter des monuments oubliés ou abandonnés en pleine forêt et croyez moi c’est difficile à trouver en région parisienne. Ce week-end on a été voir un camp gallo-romain, avant une villa gallo-romaine, le château de Bonnelles, l’abbaye des Moulineaux … En général, il y a troix cailloux qui se battent en duel mais ça nous fait mourir de rire parce qu’il est avec son GPS et moi avec ma carte et on arrive à se perdre… Si vous voyez deux personnes perdues au milieu des bois avec tout pour se retrouver, c’est nous ! On hésite à faire les bornes armoriées parce qu’on est pas sûr de les trouver…

Est-ce que je n’ai pas une vie trépidante ? Tout le monde a toujours l’air d’avoir fait tous les tags mais j’en ai repéré une qui y a échappé ; je tague George. En plus, elle, elle a vraiment une vie trépidante. Pardonne moi (tu n’es pas obligé) !

The Mathilda's contest.

Je me suis inscrite à un très chouette challenge. C’est le « Mathilda’s Contest » (j’ai du chercher dans le dictionnaire le mot « contest »). C’est Raisons et sentiments qui l’a proposé (merci pour cette idée brillante). Son billet est ici ! C’est inspiré de la lecture de Mathilda de Roald Dahl. En moins de six mois, Mathilda lit

  • Nicholas Nickleby de Charles Dickens (PAL)
  • Oliver Twist de Charles Dickens (PAL)
  • Jane Eyre de Charlotte Brontë (PAL)
  • Orgueil et préjugés de Jane Austen (PAL)
  • Tess d’Uberville de Thomas Hardy (PAL)
  • Kim de Rudyard Kipling (PAL)
  • L’homme invisible de H.G. Wells (PAL)
  • Le vieil homme et la mer d’Ernest Hemingway (PAL)
  • Le bruit et la Fureur de William Faulkner (PAL)
  • Les raisins de la colère de John Steinbeck (PAL)
  • Les bons compagnons de John Boyton Priestley (je ne sais pas comment le trouver celui-là mais bon !)
  • Le rocher de Brighton de Graham Greene (PAL)
  • La ferme des animaux de George Orwell (PAL).

Le challenge est de lire tous ces livres + le Mathilda de Roald Dahl mais le plus fort c’est que nous on est pas obligé de les lire en moins de six mois. Il n’y a pas de limite de temps !!!! C’est pas magnifique comme idée de challenge. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à vous inscrire sur le blog de Raisons et Sentiments. Plus on est de fou, plus on s’amuse (ce qui est aussi une des règles du challenge)…

Le tag des marque-pages

J'ai été taguée par La Liseuse pour parler de marque-pages. J'adore son blog parce qu'il me permet de découvrir des univers que je ne connais pas du tout que ce soit en BD ou pour les livres. Je vous conseille d'aller le visiter : il est trop bien !

Les règles de ce tag sont les suivantes : "Il
s'agit de présenter en photo son marque-pages personnel, de raconter
son histoire et de parler de la personne qui vous a envoyé le tag.
Ensuite, envoyer le tag à 3 personnes." Comme je suis très bavarde, je vais vous en raconter plus que ça.

Il faut savoir une chose c'est que je suis atteinte de collectionnite aiguë. En tant que lectrice je collectionne donc les marque-pages (c'est logique je trouve). Je les mets dans une grande boîte et je choisis à chaque lecture un marque-page différent. Voilà le marque page et voilà le tas (vous pouvez cliquer sur toutes les images) :

La boîte
 
Le tas
 
Où on voit que ma passion des phares et des manchots ne datents pas d'hier
 
 
Les phares

 

 
Les manchots
 
Pour la petite histoire, le phare de gauche c'est le phare de Chassiron à l'île d'Oléron. Ce marque-page reproduit une peinture d'Henri Deuil, un peintre de là-bas, dont ma tante et mes cousines sont fans. Il m'a été offert par ma tatie que je remercie encore de ce joli cadeaux. Le deuxième phare je l'ai acheté lors d'un congrès de mathématiques en Vendée. Il n'y avait rien qui me plaisait un après-midi : j'ai donc fait l'école buissonnière cet après-midi là pour me promener sous le soleil (vous allez en voir deux autres après). Le deuxième manchot je l'ai acheté à Eyrolles parce que les manchots se déplacent quand on bouge la règle et que ça me fait rire.
 
Maintenant passons à ma passion de Sherlock Holmes, de l'Irlande (et un de Londres) :
 

 
Les quatre premiers marque-pages je les ai acheté quand j'ai été visité la maison de Sherlock Holmes à Londres avec mon frère (techniquement, c'est lui qui a payé). Il m'avait offert le voyage pour me faire plaisir. On a passé la journée dans les librairies après. C'était une superbe journée : on a même pas vu Buckingham Palace et tous ces monuments là. Les cinquième, septième et huitième marque-pages sont des marque-pages d'Irlande, achetés lors d'un séjour là-bas en 1997 (que c'est loin !). Celui de Londres, c'est ma maman qui me l'a offert lors d'un voyage organisé par son entreprise.

 

Maintenant, je passe aux marque-pages de livres, de maisons d'édition ou de librairies et maisons de la presse 

Sur la première photo, les deux marque-pages un peu bizarre où il n'y a rien écrit ce sont les marque-pages de Sabine Wespieser. Le premier sur la deuxième phto c'est un marque-page de la maison de George Sand que ma maman m'a offert quand nous avons été la visitée toutes les deux. Sur la troisième photo, les marque-pages "mystères de Provence" vont avec les livres de Jean d'Aillon que j'adore.

Et maintenant, d'autres que j'aime beaucoup :

 

Et voilà, c'est fini. Pour les trois personnes à qui je dois refiler le tag, je ne sais donc qui veut le faire le fait !