Cecile's Blog

Taormine de Yves Ravey

Un couple, Luisa et Melvil Hammett, a décidé de s’offrir une semaine de vacances en Sicile, à Taormine. Le couple a connu de meilleurs jours. Melvil est au chômage ; sa femme lui reproche de n’accepter aucun emploi car il les trouve en dessous de sa condition. Elle commence à avoir une mauvaise opinion de son mari, encourage en cela par son père qui méprise son gendre, d’autant qu’il finance l’escapade du couple.

Dès le début du roman, on sait que Melvil souhaite profiter du voyage pour reconquérir sa femme et lui montrer qu’il peut être un bon mari.

Ainsi, après un retard à l’aéroport, gâchant quelque peu le début des vacances, Melvil fait un détour pour emmener sa femme sur une plage, dans le but de se baigner. Pour faire cela, il quitte l’autoroute et s’aventure sur les petites routes où il est si facile pour un couple de touristes de se perdre. Avec le retard à l’aéroport et la baignade, quand ils reprennent le chemin de leur hôtel, il fait noir et en plus, il pleut. Tout à coup, ils entendent un choc très violent. Ils identifient le choc comme ayant eu lieu sur l’avant droit de leur véhicule. Melvil empêche Luisa d’aller voir ce qui a provoqué ce choc, pour ne pas gâcher un peu plus les vacances.

C’est raté car pendant toutes les vacances, la relation entre le couple sera empoisonnée par des questions du type : qu’est-ce qui a provoqué le choc ? (Luisa), comment faire réparer rapidement la voiture ? (Melvil)

Comme toujours, Yves Ravey sait faire monter le sentiment d’oppression chez son lecteur, en attente d’un dénouement qui s’annonce toujours difficile pour ses protagonistes. Ici, cela n’a pas manqué. J’ai également beaucoup aimé le dénouement plein d’ironies par rapport à la situation.

Je vous conseille ce court roman, même si à mon sens, ce n’est pas un des meilleurs opus de l’auteur.

Références

Taormine de Yves RAVEY (Les Éditions de Minuit, 2022)

Comments

  • keisha dit :

    Un auteur que je lis, c’est court, intéressant. J’ai son précédent à dcouvrir je crois.

    • cecile dit :

      J’ai préféré le précédent à celui-ci. Mais c’est Yves Ravey donc c’est toujours bien !

  • Sibylline dit :

    Ca fait plaisir de te lire à nouveau et merci pour cet avis car j’aime Yves Ravey et justement, je l’avais repéré dans le flot de la rentrée…

    • cecile dit :

      C’est le premier livre de la rentrée littéraire que je lis. Je suis en train de lire Le 34 septembre de Angelika Klüssendorf. C’est plutôt pas mal aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.