Young Sherlock Holmes – Bedlam de Andrew Lane

Andrew Lane a décidé de faire publier cette courte nouvelle où il utilise son héros récurrent, le jeune Sherlock Holmes.

J’avais lu le tome 1 pendant l’été (il y en a quatre qui sont parus à ce jour) et comme je vous l’avais dit, le petit gars aurait pu s’appeler Sherlock ou Peter, on n’aurait pas vu la différence. Ce premier tome avait au moins le mérite d’avoir une histoire, une minuscule enquête. Les faiblesses étaient dues au fait qu’il fallait installer les personnages.

Ici, Andrew Lane explique que cette nouvelle aurait du apparaître dans le tome 3 mais qu’il l’a supprimé car elle n’apportait rien. Il l’a ensuite remaniée pour qu’elle puisse se situer entre le tome 3 et le tome 4. Je vous rassure : cela n’apporte toujours rien (le niveau d’anglais est toujours aussi facile par contre).

L’histoire est simple : Sherlock Holmes se fait enfermer à Bedlam, un asile de fou, et Sherlock Holmes réussit à s’échapper de Bedlam. Pourquoi et qui a voulu qu’il soit enfermer ? On ne nous le dira pas. Andrew Lane essaye de monter un pseudo mystère avec un fantôme. Même cela il ne l’exploite pas jusqu’au bout. Cependant, la seule chose un peu intéressante du livre est le raisonnement logique que fait Sherlock pour justifier que les fantômes ne peuvent exister.

En gros, j’ai été déçue. Cela vient sûrement du fait que publier un chapitre de livre qui n’était pas assez bon pour rentrer dans un livre ne m’apparaît pas forcément comme judicieux.

Références

Young Sherlock Holmes – Bedlam de Andrew LANE (Macmillan Children’s Books, 2011)

8 réflexions au sujet de « Young Sherlock Holmes – Bedlam de Andrew Lane »

  1. Comme dit Niki, Sherlock à Beldam ça aurait pu être bien ; j’ai été aussi un peu déçue par le tome 1 et j’ai toujours le deux dans ma PAL, je lirais peut-être cette nouvelle par pure esprit de sacrifice si je la trouve quelque part 🙂

    1. Pour l’instant, elle n’est sortie qu’en ebook. Ce n’est même pas une nouvelle. C »est un chapitre.

      1. J’ai essayé de lire le tome deux que j’ai en anglais, mais rien à faire c’est trop mauvais. Dés la troisième page j’avais déjà trouvé douze trucs à râler.
        J’vais les revendre, c’est pas bien de se faire du mal comme ça -_-

          1. Héhéhé désolé :p
            Moi je vais vite les oublier parce que franchement on a des trucs franchement mieux à lire pour perdre son temps avec ça.

          2. Je lirais les quatre et après je revends sans vergogne. N’empêche que c’est un des scénaristes du Docteur Who alors du coup, cela me mets des limites à regarder la série. Sinon, j’ai trouvé un truc sympa à lire sur la boutique de epub pour la SSHD Sherlock The Seducer, genre romance. Cela promet d’ête kitch et marrant. En plus, cela ne fait que trente pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.