La Reine Margot de Cadic – Gheysens – Derenne – Paganatto

Je ne suis pas très objective car j'adore cette période de l'histoire mais c'est vraiment une très bonne série de bandes dessinnées.

Comme le titre l'indique, cela parle de la Reine Margot, fille de Henri II et Catherine de Médicis (si je vous montrais la tête que la dessinatrice lui a fait ça fait peur !), soeur du roi Charles IX, du futur roi Henri III, femme de Henri de Navarre, le futur Henri IV. Elle a vécu en France durant la période troublée des guerres de religions et c'est sur cette période que focalise ces trois bandes dessinnés, chacun des tomes reprenant les premiers amours de Marguerite de Valois.

Dans le premier tome, c'est le Duc de Guise qui a les faveurs de Margot (ils ont été élevés ensemble à la cour). Ils seront séparés par Marie de Médicis qui juge les Guise, fervents catholiques, un peu trop avide de pouvoir royal.

L'italienne, avec la complicité de Jeanne d'Albret, obligera Margot à se marier avec Henri de Navarre (calviniste) pour pacifier le royaume. Pendant les noces auront lieu les journées de la Saint Barthélémy … Au troisième tome, Margot, délaissée par Navarre trouve l'amour, le vrai en la présence du Comte de La Mole.

Malheureusement, il sera décapité pour avoir comploté dans le but de faire évader Alençon, troisième frère de Margot (plus neutre, il devait devenir le nouveau roi) et Navarre de Vincennes où ils sont sous la surveillance du roi et de sa mère. L'histoire s'arrête là en tout cas pour la bande dessinnée : "Son aventure avec le Comte de La Mole l'avait affranchie des conventions. Margot vivrait désormais en femme libre." La liberté des femmes, au vu des dédicaces des tomes 1 et 3 est visiblement un thème cher aux auteurs.

La mise en page assez originale, les dessins (les méchants ont un visage affreux et les gentils sont beaux comme dans les publicités) ainsi que les couleurs sont des réussites. Les émotions de chaque personnage sont très bien dépeintes sur chaque visage.

Ce sont trois albums à recommander pour les gens qui s'intéressent à l'Histoire : on y retrouve l'ambiance sombre, pleine de complots, de guerres, d'assassinats de l'époque …

P.S. Promis, je vous reviens avec un billet sur un "vrai" roman : Le château périlleux de Walter Scott …

Références

La Reine Margot

Tome 1 : Le Duc de Guise (Chapeau Bas, 1re édition chez Theloma, 2006)

Tome 2 : Le Roi de Navarre (Chapeau Bas, 2007)

Tome 3 : Le Comte de La Mole (Chapeau Bas, 2008)

de Olivier CADIC et François GHEYSENS pour le scénario, de Juliette DERENNE pour les dessins, de Camille PAGANOTTO pour les couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.