Monsieur Dick ou le dixième livre de Jean-Pierre Ohl

Quatrième de couverture

"Le narrateur, François Daumal, nourrit une passion exclusive pour Dickens. Il est hanté par le désir de connaître la fin que prévoyait de donner le grand écrivain à son ultime roman, Le Mystère d'Edwin Drood, dont l'inachèvement a sucité jusqu'à nos jours un déluge d'hypothèses parfois délirantes. Mais Daumal a un rival, en la personne de Michel Mangematin, qui poursuit la même chimère … Sous le regard d'un vieux libraire mystérieux, M. Krook, les deux jeunes gens se livrent à un duel acharné, qui se prolonge sur le terrain amoureux. Les énigmes se multiplient, les rebondissements emportent le récit d'une époque à l'autre sur un rythme effréné, en compagnie de personnages extravagants dignes de Miss Haviham ou de Mr Pickwick. Leauel des deux jeunes hommes découvrira le secret d'Edwin Drood ?

Brillant divertissement, Monsieur Dick est aussi un hymne à la littérature et à ses pouvoirs."

Mon avis

Il faut être clair tout de suite : je n'ai jamais lu Dickens. Honte sur moi !!! Mais après la lecture de ce livre, je compte bien me rattrapper. Ce roman est aussi génial que le deuxième. On y retrouve même des clins d'oeil à son deuxième livre (ou plutôt le contraire, je m'embrouille…) : Mr Krook est le Ebenezer Krook des Maîtres de Glenmarkie. L'histoire est prenante et le rebondissement final est époustoufflant.

Pour moi qui n'est pas lu Dickens, le livre est déjà formidable ; pour ceux qui l'on lu, il doit être encore mieux car il y a plein d'allusion à ses personnages. Je le relirai après avoir lu Dickens et je vous le dirai.

Je cours mettre à sac ma PAL voir quels romans Monsieur Dickens y a mis …

P.S. pour ceux qui veulent savoir l'origine du titre : Monsieur Dick est un personnage qui apparaît dans les deux époques du roma, à l'époque de Dickens et d'Edwin Drood et à l'époque contemporraine de François Daumal et Michel Mangematin. Pour le dixième livre : Mr Krook a dix livres dans sa bibliothèque. Après avoir énuméré les neuf premiers, il lance un défi à François et Michel : celui qui trouve le titre du dixième livre le gagnera. Pour les aider, il donne un indice : il s'agit de la quintescence de la littérature pour qui, comme lui, n'y croit plus vraiment. 

D'autres avis

Théophile, Pimpi, Holly, Clarabel … 

Références

Monsieur Dick ou le dixième livre de Jean-Pierre OHL (Gallimard, 2004)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *