Jolie libraire dans la lumière de Frank Andriat

JolieLibraireDansLaLumiere

Je ne sais plus chez qui j’ai piqué cette idée de lecture mais je l’en remercie. Je venais de finir La liste de mes envies et j’avais besoin d’un livre qui me rappelle pourquoi j’aimais lire. On ne m’y reprendra plus, je ne mettrai jamais plus de best-sellers dans ma liste sur amazon car après que tout le monde en ait parlé, il reste juste le livre. Pour être un peu plus précise, je connaissais déjà l’histoire du livre avant de l’ouvrir tellement on en a parlé (je la trouvais intéressante, jamais lue) mais quand c’est le cas, pour moi, le livre doit pouvoir se lire malgré tout grâce au style de l’auteur. Dans le cas de La liste de mes envies, cela n’a pas marché.

L’histoire est très bonne mais surtout l’écriture est lumineuse. On ne sort pas complètement déprimé du livre de Frank Andriat, contrairement au livre de Grégoire Delacourt. La personne qui fait les quatrièmes de couverture chez Lattès n’a pas du finir le livre. L’héroïne dit à la fin qu’elle ne peut plus aimer, En quoi cela ressemble à « une histoire lumineuse » ? Tous les personnages ont leurs vies gâchées ! Dans Jolie libraire dans la lumière, tous les personnages voient leurs vies changer en mieux. Ils résolvent quelques uns de leurs problèmes. L’auteur ne cherche pas à passer d’un état à un autre pour la vie de ses héros mais cherche plutôt à décrire un moment fort de leurs vies.

Ici, les phrases sont travaillées, sans clichés. Leurs longueurs correspondent aux propos. Je ne sais pas si je l’ai déjà dit sur ce blog mais je n’ai jamais dépassé le stade de la lecture orale. Cela se traduit par le fait que quand je lis j’entends le texte dans ma tête. C’est aussi pour cela que je lis très lentement. Tout cela pour dire qu’en général, je lie le texte aux sentiments que je ressens à la lecture. Dans La liste des mes envies, les phrases étaient trop courtes par rapport à la tristesse qui se dégage du texte. Je n’arrivais pas à mettre les points au bon moment. Dans le texte de Frank Andriat, je n’ai pas eu du tout ce problème. Le texte dégage une impression, grâce à son héroïne, de douceur, d’introspection, de réflexion, d’attente malgré une vie difficile. On n’a pas l’impression de voir uniquement la forme extérieure du personnage principal féminin.

C’est un très bon livre, un livre doudou en cas de panne de lecture.

J’en viens ENFIN à l’histoire. Une jeune femme, libraire de son état, vient de découvrir, par hasard, dans les offices, un livre qui lui parle. En effet, l’histoire reprend un épisode dramatique de sa vie en utilisant les prénoms réels. Le livre va alterner les deux périodes dans la vie de notre libraire, jusqu’à ce qu’elles fusionnent lors de la rencontre avec l’auteur. Ce livre va définitivement changer la vie d’au moins cinq personnes !

En conclusion, un livre qui parle de livres, de libraire, de librairie, un beau texte, une histoire bien écrite. Il va rester dans ma bibliothèque en cas de coup de blues.

Références

Jolie libraire dans la lumière de Frank ANDRIAT (Desclée de Brouwer, 2012)

8 réflexions au sujet de « Jolie libraire dans la lumière de Frank Andriat »

  1. j’aime beaucoup le titre – et tu parles très joliment du livre (j’aime beaucoup aussi l’expression « livre-doudou ») 😀

    1. C’est un livre intelligent. Tout n’a pas été tout rose dans la vie de la libraire mais il finit bien. Le dénouement en plus est très habile et inattendu. J’ai trouvé que c’est un livre plein de sentiments qui redonnent confiance dans la vie (c’est un peu grandiloquent) malgré toutes les mauvaises choses qu’elle peut apporter et c’est pour cela qu’à mon avis c’est un livre doudou.

  2. Je n’ai jamais été tenté par La liste de mes envies, donc ton opinion ne me fait qu’y renoncer d’avantage, par contre, un livre avec libraire dans le titre et dont tu dis bien est lui noté.

    1. Je me fais toujours avoir avec les livres dont tout le monde parle. Cela me fait rêver à chaque fois les livres dont le titre comporte libraire, lecture, livre.

  3. Je suis tombée sur ce livre par hasard et alors qu’en ce moment, les histoires de ce type ne passent pas (je ne sais absolument pas pourquoi), j’ai dévoré ce roman et j’en suis sortie avec le sourire. Exactement comme tu dis, un livre doudou. Et qu’est-ce que j’aimerais avoir une librairie comme celle du personnage principal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.