Dérive sanglante de William G. Tapply

DeriveSanglanteWilliamGTapply

Présentation de l’éditeur

Suite à une improbable accident de montagne qui lui a fait perdre la mémoire, Stoney Calhoun est un homme sans passé. Cinq ans après avoir quitté l’hôpital, une confortable somme d’argent en poche, il a refait sa vie dans le Maine et coule des jours paisibles entre la boutique de pêche où il travaille et sa cabane enfouie au coeur des bois. Jusqu’à ce que son meilleur ami disparaisse.

Calhoun se lance alors sur sa piste et accumule les découvertes macabres. Au fur et à mesure, il se découvre d’inattendus talents d’enquêteur qui vont le confronter aux fantômes de son passé.

Première aventure de Stoney Calhoun, Dérive sanglante nous promène à travers les paysages idylliques et chargés d’histoire du Maine, jusqu’à un final aussi violent qu’étonnant.

Mon avis

J’ai l’impression que tout le monde sur la blogosphère a lu ce livre. Ce qui me l’avait fait acheté, ce n’est pourtant pas les billets que j’avais pu lire mais le fait qu’un très gentil libraire me l’avait conseillé. Il est pourtant resté dormir dans ma PAL tout ce temps et en plus j’ai acheté religieusement les deux autres tomes, sans avoir lu le premier persuadé que ce libraire me connaissait trop bien pour s’être trompé. Quand j’ai relu le résumé, je me suis dit qu’il avait peut être eu tort. Au début de la lecture, je me suis imaginée une histoire à base de Walker, Texas Ranger. Deux gars crapahutent en plein montagne pour aller chercher. Un des gars descend l’autre. Une course poursuite s’engage, en pleine nature, avec la police. Le poursuiveur est sur-entraîné car il passe toute sa vie dans les bois. À un moment, j’étais même prête à penser que Kate, la patronne et maîtresse de Calhoun, était une flic à la retraite et à qui on avait demandé de garder Stoney à l’œil pour éviter qu’il ne retrouve trop vite la mémoire. Puis, quand l’homme au costume est arrivé de l’ancienne vie de notre héros, j’ai plutôt pensé à un Jarod de la série Le Caméléon mais qui au lieu d’être un génie sur-entrainé serait un flic surentrainé. Tout cela pour dire que j’ai trouvé ce livre bien sympa à lire, l’histoire est plutôt pas mal fichue, ce n’est pas écrit avec les pieds (les descriptions du Maine valent franchement le détour) mais surtout l’auteur a su titiller mon imagination et cela faisait pas mal de livres que ce n’était pas arrivé.

Il y a donc deux histoires :

  • une histoire qui va se régler en un seul volume : un guide de la boutique de pêche où travaille Stoney part avec un client que Calhoun lui a refilé car il ne l’inspirait pas. Ne le voyant pas rentrer, Kate et Stoney s’inquiètent. Ce dernier prend les choses en main et se trouvent des talents insoupçonnés d’enquêteur et d’homme d’action. J’ai trouvé le dénouement très recherché car on ne s’y attend pas du tout. On démasque à un moment l’un des coupables car le mensonge qu’il sort pour alibi n’est pas très crédible pour un homme de son âge et avec ses occupations. On s’attend plus ou moins à une explication venant du passé car il y a des détails qui reviennent souvent dans le roman. Pourtant, je n’avais pas imaginé une histoire aussi complexe et ma foi, assez crédible.
  • une autre qui est partie pour durer sur plusieurs volumes : celle de Stoney Calhoun lui-même. L’histoire immédiate donne l’occasion de faire des rappels des cinq dernières années de Calhoun, depuis son arrivée dans le Maine mais aussi de voir que si sa mémoire ne lui revient pas, ses faits et gestes trahissent qu’il n’a pas tout oublié. C’est ce dont on va être le témoin car c’est apparemment la première fois qu’il se souvient de quelque chose. Toutes les spéculations lui sont permises, à lui ainsi qu’aux lectures.

C’est ce qui va me pousser à prendre le deuxième dans ma PAL sans plus tarder.

Références

Dérive sanglante de William G. TAPPLY – traduit de l’américain par Camille Fort-Cantoni (Gallmeister, 2007)

6 réflexions au sujet de « Dérive sanglante de William G. Tapply »

    1. C’est parce que les cadavres flottent dans l’eau. La question est : vas-tu souvent à la pêche ? Parce que tu ne risques rien sinon. J’ai reçu ton cadeau. Merci beaucoup !

  1. De mon côté, tu es la première que je vois parler de ce livre ! La série me tentait jusqu’à ce que je vois ton billet sur le dernier volume (tu les a enchainés dis-donc !)… J’avoue que ce qui m’avait attirée dans ce premier billet c’était l’enquête du héros sur son passé et de voir que celle-ci ne sera jamais résolue… voilà quoi :/

    1. Donc à mon avis, tu peux sauter cette lecture sans aucun soucis ou lire uniquement le premier volume (et oublier ce que j’ai dit sur les autres). En plus, c’est le seul qui est sorti en poche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.