Le chien dans la vallée de Chambara de Hughes Micol

J’avais vu cette bande dessinée traînée sur les blogs (mais je ne sais plus lesquels …) Je l’avais noté dans ma tête. L’autre jour, le volume était devant moi à la bibliothèque alors je l’ai pris sans aucune gêne et sans me cacher.

La couverture illustre très bien le texte : foisonnant, fourmillant, évocateur au travers de l’histoire d’une femme que l’on découvre petite fille. Maraki Zatu, je précise qu’on est au Japon dans les temps ancestraux, est orpheline de père et vit seule avec sa mère. Pourtant, elle est l’héritière du clan. La première scène montre Maraki Zatu partie à la chasse avec les trois voisins. Un drame se passe et fait peur à la fillette. Elle part au galop sur un lac gelé, celui de la vallée de Chambara. Manque de chance la glace cède et elle tombe à l’eau. Au lieu de la secourir les trois voisins décident de la laisser périr car l’un veut la mère, l’autre le pouvoir, l’autre la richesse. Elle survivra aider par un vieil ermite qui lui apprendra à se battre et à assassiner de sang-froid. Elle préparera sa vengeance pendant une dizaine d’années. Cette vengeance sera la deuxième partie du volume. L’histoire est originale, bien menée car sans temps morts et pour faire clair, on y croit à la lecture.

Les dessins sont vraiment très très intéressants (Mango, dont j’ai mis l’avis en lien en parle beaucoup mieux que moi). Ils m’ont permis de découvrir un auteur qui a un style très particulier. Les visages semblent taillés à la hache, un peu grossier avec des traits forts. Comme dit Mango, ils sont très caricaturaux, surtout ceux de l’ermite et des voisins. Les yeux des personnages sont grands ouverts, un peu fou même. Les couleurs donnent une impression de vie car elles sont très différentes, accentuant ainsi le contraste. Pourtant, elles semblent un peu terne pour bien marqué que l’on est dans le passé.

Je pense aussi qu’il y a eu une part importante de recherche pour ce travail car l’auteur prend soin de reconstituer les décors et surtout les costumes.

J’ai trouvé que c’était un très bon album comme d’habitude chez Futuropolis.

D’autres avis

Ceux de Mango, Choco (qui illustre son billet de planches représentatives de la bd), …

Références

Le chien dans la vallée de Chambara de Hughes MICOL (Futuropolis, 2011)

4 commentaires

    1. Je n’ai pas vu ton avis quand j’ai fait ma recherche sur google blogs ou dans mon google reader. Tu peux me donner l’adresse ?

    1. Il faut avoir de bons yeux tout de même. Je ne l’ai vu que quand j étais en train de rédiger le billet … appelle-moi distraite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.