Wiggins et Sherlock contre Napoléon de Béatrice Nicodème

Quatrième de couverture

Wiggins est un peu déçu par la nouvelle mission que lui a confiée Sherlock Holmes : il aurait préféré enquêteer sur le redoutable « Napoléon du crime » avec le détective plutôt que de filer Robert Petticoat, un jeune noble soupçonné d’appartenir à un réseau anarchiste. D’autant que Petticoat sillonne Londres en tous sens du matin au soir ! Un après-midi, Wiggins le suit dans les allées de la National Gallery, où tous deux restent jusqu’à la fermeture. Le lendemain, on apprend qu’un très célèbre tableau du musée a disparu…

Mon avis

Je continue ma découverte des Wiggins de Béatrice Nicodème grâce à Matilda. Pour l’instant, cet opus est mon préféré et de loin pour plein de raisons différentes. D’abord l’intrigue est plus costaude (je ne sais pas si ça se dit) et cela se voit car il fait le double de pages ! En réalité, il y a deux intrigues différentes qui s’entremêlent ensuite : une concernant l’enquête de Wiggins et une concernant Sherlock. Tout cela va tourner à l’avantage de Wiggins, qui va comme donner une leçon à Sherlock. Ce que j’aime aussi dans cette série c’est que Sherlock est humain. Il est conscient d’être supérieur mais félicite Wiggins de toutes ses trouvailles et a conscience d’être le modèle du jeune garçon qui aimerait pouvoir appliquer de la même manière sa méthode. Je trouve que cela va bien dans le sens de sa relation avec Watson qu’il a dans le canon. En tout cas, je préfère penser ça … De plus, dans ce volume, Wiggins gagne en crédibilité. On ne précise pas son âge, cela aide beaucoup. Il n’est plus aussi isolé que dans les volumes précédents que j’ai pu lire. Il se fait un ami, un autre gamin des rues, Allan que j’espère retrouver dans les prochaines aventures.

En conclusion, si vous ne connaissez pas encore Wiggins, c’est par celui là qu’il faut commencer. Vous passerez un agréable moment !

L’avis de Matilda !

Références

Wiggins et Sherlock contre Napoléon de Béatrice NICODÈME (Souris noire – Syros, 2007)

9 réflexions au sujet de « Wiggins et Sherlock contre Napoléon de Béatrice Nicodème »

    1. J’ai reçu aujourd’hui mon premier Laurie King. C’est en anglais, il va donc me falloir un certain temps !

  1. Napoléon Bonaparte ou un Napoléon du crime ? 🙂
    Décidément, on n’arrête pas de me vanter les livres de l’auteur, si ça continue, je vais me laisser tenter. Il n’y a pas de Watson ? Mais sinon, voir un Holmes un peu plus humain… et Wiggins qui reste quand même un personnage intéressant à exploiter… dans le pastiche que je lis, il est devenu inspecteur, même si on le voit pas vraiment…

    1. @ Marion : J’ai hâte de savoir de quel pastiche tu parles ! C’est Matilda qui m’a décidé en tout cas et je l’en remercie. Pareil pour Enola Holmes (même si j’ai toujours pas commencé).

  2. C’est aussi mon volume préféré 😀 Et pour Ebola Holmes, les volume 1, 4 et 5 sont super, après je trouve les autres un peu mou, mais çoa reste une série holmesienne vraiment pas mal.

    L’autre jour mon popa devait aller à l’hosto (rien de grave) pendant une nuit, du coup il vient voir sa bibliothécaire (c’est à dire moi bizarrement), et me demande un bon livre holmesien 😀 Je lui ai donné ce livre-ci qu’il a presque fini et qu’il a trouvé très bien, et aussi les pastiches réalisé par Carr et le fils de Doyle.

    1. Il me reste un à lire encore.

      Ton père aussi est fan de Sherlock ! Il faut que je lise tous ces livres que tu me cites … surtout celui de Carr et Doyle que j’ai trouvé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.