Une question d'attitude d'Alexander McCall Smith

 

Quatrième de couverture

Quoi de plus naturel que de s'intéresser aux affaires des autres ? Cette fois encore, la curiosité d'Isabel Dalhousie, rédactrice en chef de la Revue d'éthique appliquée, a de quoi être satisfaite. Alors que sa cousine Mimi vient lui rendre visite à Édimbourg, elle fait la connaissance de Tom Bruce, un homme d'affaires texan et d'Angie, sa jeune et cupide fiancée. Cette rencontre pousse Isabel à s'interroger sur les réelles motivations d'Angie et sur ses propres sentiments pour Jamie, un musicien de quinze ans son cadet dont elle est secrètement éprise. Quelle attitude adopterface à l'amour et ses obstacles ? Faut-il faire passer le désir avant la raison ? Réflexions philosophiques, quiproquos et chassés-croisés amoureux sont au coeur de cette troisième et singulière aventure.

Mon avis

C'est la troisième "enquête philosophique" d'Isabel Dalhousie ; c'est pour justifier le fait qu'il ai mis ce livre dans la collection "Grand détectives" que l'éditeur est obligé de placer le mot enquête. C'est donc le quatrième livre que je lis avec Isabel (j'ai lu la quatrième aventure avant les autres… je sais ce n'est pas bien). Je vous avais présenté les personnages récurrents ainsi que la deuxième histoire ici.

Dans cette "enquête", Isabel continue à se mêler de la vie des autres même si ils ne lui ont pas demandé, ici c'est de la vie de Tom et Angie. Cependant, ce volume est marqué surtout par la vie sentimentale de Isabel. Enfin, elle et Jamie se déclare leur amour. Quand on a lu la quatrième histoire avant les autres, on attend ça avec impatience. Ça me turlupinait de savoir comment Jamie et elle avait pu avoir un enfant ensemble (rassurez-vous je sais comment on fait les bébés, pas la peine de m'envoyer des dessins explicatifs).

Isabel est toujours aussi bien, comme je le disais, précédemment très second degré, Jamie toujours aussi gentil, Cat toujours amoureuse d'hommes bizarres. Dans cette histoire, on retrouve nos petits et donc c'est très bien.

Comme vous l'aurez compris, c'est un livre léger mais pas mal du tout quand on veut lire quelque chose pour ne pas se prendre la tête. Des fois ça fait du bien… 

Références

Une question d'attitude d'Alexander McCall SMITH – traduit de l'anglais par Martine Skopan (10/18, 2008)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.