Vinci (tome 1) – L'ange brisé de Didier Convard et Gilles Chaillet

 

 

Résumé

Novembre 1519 à l'abbaye cistercienne de Valuisant. François Ier confie à l'abbé Antoine un tableau de Leonard de Vinci qui ne devra jamais être vu par personne tellement il est la marque d'un esprit tourmenté. L'abbé Antoine demande au roi de raconter l'histoire qui a fait naître cette peinture.

15 décembre 1494 à Milan. On découvre le cadavre du notaire Christoforo di Rodrigo affreusement mutilé : on lui a volé son visage. Un enquête commence … 

A la même époque, Vinci habite aussi Milan. Son entourage proche est composé d'une femme et d'un jeune garçon qu'il appelle Salaï. On comprend rapidement que tous les trois partagent un secret et qu'ils cherchent à se venger. C'est aussi l'époque où Vinci met au point ses machines pour voler.

Alors survient un autre meurtre, cellui d'un notable dont on a aussi volé le viasge. Il a été attaqué par une énorme chauve-souris noire.

Mon avis

Les dessins sont classiques mais au moins j'ai reconnu tous les personnages… Ils m'ont rappelé Tintin ; je crois que c'est à cause de l'écriture des bulles. Les dessins servent bien le scénario qui fait frissonner. J'attends déjà la suite avec impatience !

Un autre avis

Celui de Laetitia La Liseuse.

Références

Vinci (tome 1) – L'ange brisé de Didier CONVARD (scénario) et Gilles CHAILLET (dessin) (Glénat, 2008)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.