Les fleurs du Cardinal Richelieu de Zaz et Esteve Polls Borrell

 

 

Quatrième de couverture

"Lyon, le 12 septembre 1642. Le marquis de Cinq-Mars est décapité place des Terreaux, pour avoir comploté contre le roi (rappel de moi : c'est une exécution célèbre car le bourreau a dû s'y reprendre à deux fois). Dans le même temps à Paris, Thomas de Vineuil rédige la dernière page de son journal. Il sait que les sbires de Richelieu vont venir le tuer, car il a pris part au complot. Il se remémore la querelle qui, sept ans auparavant, l'a entraîné dans la spirale des intrigues, alors qu'il pensait devenir simple professeur de botanique au Jardins du Roi (futur jardin des plantes) de monsieur Guy de la Brosse. Le récit narre l'histoire de Thomas, jeune botaniste surdoué, forméà l'université et complétant son savoir auprès des rebouteux du peuple. A une époque où la médecine tatonne, Thomas est une sorte de sorcier, capable de soigner ou de tuer, en utilsant les plantes. Repéré par Richelieu, il va devenir l'un de ses principaux outils pendant les querelles et conspirations de la fin du règne de Louis XIII. Aidé de Guéraud, un Garde du Cardinal, aventureux et désinvolte, Thomas va être l'instrument de l'Histoire."

Mon avis

Le scénario est absolument génial : plein de suspsens, d'intrigues, de manigances ! Les dessins sont assez beau. Le seul petit défaut c'est que les personnages se ressemblent un peu tous (c'est l'époque qui veut ça) ; on ne les distingue bien que grâce aux couleurs qui sont assez sombres. C'est tout de même un très bel album pour qui aime les bandes dessinnées historiques.

Références

Les fleurs du Cardinal Richelieu de ZAZ (scénario) et Esteve POLLS BORRELL (dessins) (Editions Claire de Lune – collection Centurion, 2008)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.