Andrew O’Hagan

En 2003, il a été cité par la revue Granta comme l’un des vingt meilleurs jeunes romanciers britanniques.

Biographie

Né en 1968 à Glasgow, il grandit à Kilwinning dans le North Ayrshire. Il étudie l’anglais à l’université de Strathclyde (Glasgow).

En 1991, il rejoint la revue London Review of Books ; ily travaille pendant quatre ans. En 1995 paraît son premier livre The Missing (non traduit en français pour l’instant). O’Hagan y parle de sa propre enfance et raconte l’histoire de parents dont les enfants ont disparu. The Missing a été acclamé par la critique (on en a même un documentaire pour la télévision) et a été nominé pour plein de prix prestigieux.

C’est aussi le cas pour ses deux romans suivant : Our Fathers (1999) et Personality (2003). Il a récemment (2008) publié un livre consacré à Robert Burns. Il est même en train de faire un téléfilm sur ce poète.

Pour ce qui est de sa vie, Andrew O’Hagan est un homme engagé. En 2001, il a été nommé ambassadeur de bonne volonté par la branche britannique de l’Unicef ; sa mission étant de lever des fonds pour cette organisation. En 2008, il a rejoint le jury du prix Robert Burns qui récompense chaque année une action humanitaire. Il collabore a de nombreuses revues.

Pour ce qui est de sa vie personnelle, il vit à Londres et à une fille.

Bibliographie (traduction française)

  • Le crépuscule des pères (Flammarion, 2000)
  • Personnalité (Flammarion, 2005)
  • Sois près de moi (Christian Bourgois, 2008)

Références

Une réflexion sur « Andrew O’Hagan »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.