L'enfant des cimetières de Sire Cédric

Quatrième de couverture

Lorsque sa collègue Aurore l'appelle en pleine nuit pour couvrir avec elle un meurtre atroce, David, photographe de presse, se rend sur les lieux du drame. Un fossoyeur pris d'une folie hallucinatoire vient de massacrer sa femme et ses enfants avec un fusil à pompe, avant de se donner la mort. Le lendemain, un adolescent, se croyant poursuivi par des ombres, menace de son arme les patients d'un hôpital et tue Kristel, la compagne de David. Mais qui est à l'origine de cette épidémie meurtrière ? Est-ce un homme ou un démon ? Le journaliste, qui n'a plus rien à perdre, va se lancer à la poursuite de Nathaniel, l'enfant des cimetières, jusqu'aux confins de l'inimaginable…

Thriller gothique époustouflant, L'Enfant des cimetières est servi par une écriture nerveuse terriblement évocatrice qui laisse le leceur hypnotisé par l'horreur. Attention, si vous commencez ce livre, vous ne pourrez plus le lâcher ! 

Mes quelques remarques sur ce livre

J'avoue que je l'ai lu uniquement parce que c'était La liseuse qui le conseillait (elle lui a mis quatre étoiles quand même !). J'étais aussi curieuse de savoir comment c'était un livre qui parlait de démons. Donc, j'ai lu mon premier thriller gothique. En passant, l'auteur ressemble à un type avec lequel je travaillais et qui adorait visiter les catacombes et vivre dans des souterrains. J'ai pensé très fort à lui à la fin. Maintenant, ce que j'en ai pensé : j'aurais du me méfier. Quatre étoiles + "Attention, si vous commencez ce livre, vous ne pourrez plus le lâcher !" = un week-end à tourner des pages. À part le tout début (où je me suis vraiment posée des questions sur les goûts de La liseuse), ce livre est absolument génial. C'est comme une saga de l'été où vous aimez mais vous ne savez pas pourquoi. Ici, c'est halletant (à cause de l'écriture et des chapitres). L'action est prenante ; les personnages bien campés. Pour ceux qui comme moi ne sont pas de grands fans de démons, sachez qu'il n'y en a pas tant que ça. C'est même un humain qui est la cause de tout ! Il faut juste ne pas être réfractaire à un peu de surnaturel.

En conclusion, merci La Liseuse pour ce super conseil de lecture qui m'a permis de passer un très bon week-end ! 

Références

L'enfant des cimetières de Sire Cédric (Le pré aux clercs – Thriller gothique, 2009)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.