Sherlock Holmes contre Jack l'éventreur – un film de James Hill

Présentation du fabricant du dvd

Lorsque Sherlock Holmes apprend que deux prostituées ont été sauvagement assassinées dans le secteur de Whitechapel, et que les deux crimes présentent de nombreuses similitudes, sa curiosité le pousse à s’intéresser à l’affaire. Aussi, quand le gouvernement fait appel à lui, il n’hésite pas une seconde. Son enquête l’entraine sur plusieurs pistes, des bas-fonds aux quartiers les plus riches de Londres.

Sur une idée originale – la traque de Jack l’éventreur par Sherlock Holmes, James Hill a réalisé un thriller devenu mythique. On plonge avec délice dans les quartiers mal famés de la capitale anglaise, on tremble pour les prostituées traquées dans les brumes londonienne, on découvre avec Holmes les secrets honteux de quelques riches familles. Un grand classique, présenté pour la première fois dans une version restaurée.

Casting

Réalisateur : James Hill

Scénaristes : Donald et Derek Ford

Holmes : John Neville

Watson : Donald Houston

Annie Chapman : Barbara Windsor (je l’ai trouvé mémorable, vraiment excellente)

Docteur Murray : Anthony Quayle (je l’ai vu quelque part mais je ne sais plus où)

Mon avis très subjectif

J’ai adoré ce film. Comme je le disais l’autre jour, il s’agit du film (A study in terror de 1965) dont a été tiré le livre d’Ellery Queen Sherlock Holmes contre Jack l’éventreur.

Si je je n’avais pas lu le livre avant, j’aurais trouvé le film excellent. Les acteurs sont charismatiques, parfois très drôles et marquent ainsi vraiment leur prestation. Il y a aussi des passages terrifiants (même si le tenancier de l’auberge ne m’a pas vraiment fait peur alors qu’il est censé). L’histoire est donc connue : Sherlock Holmes est à la recherche de Jack l’éventreur. Il est en cela aidé par l’envoi anonyme d’une trousse d’instruments chirurgicaux qui le mènent droit à Whitechapel et à l’asile du Docteur Murray. Là seule chose que je trouve étrange, c’est tout ce rouge : les chaussures, les habits, le sang … Vous allez me dire que cela fait parti des tissus les moins chers mais bon cela doit avoir une autre signification tout de même.

Comme j’ai lu le livre peu de temps avant, j’ai tout de suite repéré les changements faits par Ellery Queen : l’inversion de l’ordre des enfants Osborne, l’adjonction d’une petite fille … et tout cela rend d’autant plus appréciable le travail des deux auteurs : comment transformer, sans trop le changer, une histoire pour faire apparaître qui on le souhaite et proposer tout de même un dénouement différent. Par exemple, pour les « suites » des romans de Jane Austen, je trouve que ce n’est pas fait avec autant de subtilité.

Le livre et le film sont donc hautement recommandables. Ce que je me demande maintenant, c’est si c’est la première fois que Sherlock Holmes apparaît avec Jack l’éventreur, livres et films confondus.

Vous pouvez aussi consulter le billet plus complet de Niki.

2 réflexions au sujet de « Sherlock Holmes contre Jack l'éventreur – un film de James Hill »

  1. le rouge, c’est le sang non ?
    enfin je dis ça comme ça finalement, pour dire quelque chose ! moi je n’avais même pas remarqué 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.