Mademoiselle Else de Manuele Fior

Je néglige mon blog. C’est n’importe quoi mais je me justifie quand même c’est pour la bonne cause : je lis ! Je vous présente encore une bd, et en plus avec un avis très court car je ne vous résumerai pas l’histoire. En effet , elle est adaptée du roman d’Arthur Schnitzler, Mademoiselle Else dont je vous ai parlé ici.

Pour ce qui est du scénario, il est formidable ! L’histoire est un peu écrite par Schnitzler et pour le coup Manuele Fior s’y est conformé exactement. Cela m’a même appris une chose. D’après le texte, je n’avais pas compris que von Dorsday était marié. Pour moi, la femme qui était à côté de lui lors de la première rencontre devant l’entrée avec Else était une femme quelconque qui l’accompagnait à ce moment là. Mais l’auteur de cette bdne l’a pas interprété comme ça. J’aimerais bien avoir l’avis d’autres lecteurs de Mademoiselle Else.

Pour les dessins et les couleurs, j’ai été plus circonspecte. J’ai trouvé qu’il y avait des points positifs et négatifs. Les points positifs d’abord, ce sont l’expression des visages qui est très travaillé et correspond à la perfection au scénario, des dessins délicats et le choix des différences de couleurs pour marquer les différences entre réel, pensées  et cauchemars. Pour les points négatifs, c’est le changement dans la personne de Else : elle peut prendre dix kilos en une page (c’est parfois très difficile de la reconnaître), passée d’une coupe à la Virginia Woolf à une qu’une femme des années 80 n’aurait pas rognée, le choix de couleurs qui donnent un aspect usé à la bd et n’aide pas à rentrer dans l’histoire (on ne la vit pas mais on nous la raconte seulement). D’un autre côté, j’aurais eu un peu de mal à trouver d’autres couleurs qui aillent avec les dessins. Vous pouvez vous faire une idée en regardant les planches ici.

Finalement, je dirais que c’est une manière sympathique pour mieux comprendre le livre (ou le lire plus vite pour les flemmards) mais le texte reste indétrônable tout de même.

Références

Mademoiselle Else de Manuele FIOR – d’après le roman de Arthur Schnitzler (Mirages – Delcourt, 2009)

9 réflexions au sujet de « Mademoiselle Else de Manuele Fior »

  1. c’est vrai que je voulais la lire cette BD. Ton avis relance la machine. J’ai découvert cet auteur il y a peu avec un très bel album sorti cette année : Cinq mille kilomètres par seconde. J’ai mis des visuels en ligne si tu veux te faire une idée. Merci pour ton avis sur Mademoiselle Else !

  2. Je ne le sens pas trop, une adaptation en BD, mais bon, c’est peut-être parce que j’aime trop le texte initial. Pas méga-convaincue par le graphisme en tout cas (je viens de jeter un oeil aux planches mises en lien).
    Pas de Frau Von Dorsday pour moi non plus. J’ai voulu aller vérifier dans mon exemplaire : mais là, Damned, impossible de mettre la main dessus dans ma bibliothèque pourtant très bien rangée (ordre alpha), du coup je m’inquiète : aurais-je prêté ce livre à quelqu’un qui ne me l’a pas rendu, mystère ?

    1. Honnêtement, je ne crois pas que cela plaira aux afficionados du texte parce que finalement cela n’apporte pas de plus. Je sais par contre que dans un billet, j’ai fait un commentaire sur deux nouvelles Barbey d’Aurevilly et j’ai un nombre incalculable de collégiens et lycéens qui m’écrivent pour me remercier parce qu’il n’avait pas compris le texte et que la bd les a aidés. Je crois que dans ce cas une bd cela peut aider pour après démarrer la lecture du texte en lui-même. Pas le remplacer entendons-nous bien. De mon temps on utilisait les profils pour ne rien louper.

      Pour le graphisme, je trouve beaucoup plus beau ceux de l’album conseillé par Mo dans les commentaires. Le côté nébuleux m’a tout de même bien plu. Je ne crois pas qu’il y ait de Frau Von Dorsday ; l’auteur a confondu avec madame Winaver. Je te souhaite bon courage pour retrouver ton exemplaire 🙂

  3. Ton billet BD a le mérite de me rapeller que je veux lire ce livre mais qu’il faut d’abord que je le commande …de temps en temps j’ai des trous de mémoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.