Holmes (1854 / 1891 ?) – Livre I : L’Adieu à Baker Street de Cecil et Brunschwig

HolmesLivreICecilBrunschwig

Je suis une fan inconditionnelle de Sherlock Holmes ; j’aime lire les livres dont il est le héros (même ceux où c’est Arthur Conan Doyle). Donc impossible pour moi de passer à côté de cette bande-dessinée.

Résumé

Cela commence par la question habituelle : Sherlock Holmes est-il mort en même temps que Moriarty aux chutes de Reichenbach ?

Watson, assisté du jeune Wiggins (devenu avec le temps « détective amateur chaudement recommandé par Monsieur Sherlock Holmes »), va mener l’enquête. On retrouve alors les personnages habituels : le frère Mycroft, le professeur Moriarty ainsi que Arthur Conan Doyle en agent littéraire de Watson.

Mon avis

C’est un coup de coeur à cause du scénario de Luc Brunschwig que j’ai trouvé particulièrement original. En plus, dans ce tome 1, on entrevoit la jeunesse de Holmes peu abordée dans le canon. Les dessins de Cecil tout en dégradé de bleu sont vraiment sublimes : les personnages sont  expressifs et vraiment comme on se les imagine en lisant les livres de Doyle.

Un autre avis

Laurent

Références

Holmes (1854 / 1891 ?) – Livre I : L’Adieu à Baker Street de CECIL (dessin et couleur) et de Luc BRUNSCHWIG (texte) – Futuropolis, 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.