Le signe des Quatre – un film de Rodney Gibbons

Présentation du DVD

Le crime est ingénieux… Le détective aussi.

Chaque année depuis 10 ans, Mary Morstan reçoit un colis anonyme contenant une perle de culture d’une valeur inestimable, le jour anniversaire de la disparition de son père…

C’est pourquoi Mary décide de faire appel au plus célèbre détective Britannique : Sherlock Holmes et a son fidèle ami, le Dr Watson. C’est dans les bas-fonds brumeux de Londres que Holmes commence son enquête…

Matt Frewer dans le rôle de Sherlock Holmes.

Kenneth Welsh dans le rôle du Dr. Watson.

Mon avis

Si ne vous ne savez pas de quoi parle Le signe des quatre, je pense que mon avis, où je ne vais même pas raconter l’histoire mais où je vais raconter la fin du DVD ne va pas vous intéresser. Mais il fallait que je raconte comment Rodney Gibbons est parti en vrille sur cet épisode de la série.

Tout commence bien, j’entends comme dans le roman. Mary Morstan était jeune et jolie. J’étais donc beaucoup plus convaincu qu’avec la version de Jeremy Brett. Bartolomew / Taddeus Sholto me faisait beaucoup moins peur, Bartholomew était même sympathique, malgré le fait qu’il soit hypocondriaque, dans son admiration pour l’Inde. Je ne sais pourquoi mais Rodney Gibbons a décidé de changer la fin, c’est-à-dire à partir de la poursuite sur la Tamise. Tonga n’est plus une boule de poils et je trouve cela mieux car quand même moins « les gens des pays « civilisés » sont sans poils et ceux des autres pays sont forcément des hommes des cavernes donc forcément ils ressemblent à des singes ».  Conan Doyle s’était à mon avis laissé guider par les préjugés de l’époque et je trouve bien que le réalisateur est changé cela même si se faire balader nu un homme dans Londres est assez étrange : je pense que l’acteur a du avoir très froid (et même plus drôle car il a rendu Jonathan Small très poilu pour donner encore plus l’impression d’un sauvage). Comme je le disais Rodney Gibbons ne fait pas de poursuite sur la Tamise (il n’a pas du avoir le droit de tourner) mais fait un final avec un combat sur les docks. Pourquoi pas ?

Comme c’est un téléfilm familial, cela doit bien se terminer pour les gentils. Sherlock Holmes a réussi à faire synthétiser un antidote pour le poison de Tonga mais seulement moins 10 ml, un dose pour une personne correspond à 3ml. Devinez combien de gentil seront visés par le poison : 3 (deux policiers et le Dr. Watson que Sherlock Holmes sauvera en lui faisant une piqure). Quand Sherlock Holmes retourne une fléchette de Tonga contre Tonga, ben forcément, celui-ci va mourir. Prévisible, non ? Même Jonathan Small ne s’enfuira pas et préférera se suicider.

Et, maintenant, parlons de la fin amoureuse de l’histoire. Watson est bien amoureux de Mary Morstan mais bon, il est trop vieux pour elle (je rappelle que Kenneth Welsh n’est pas ce que l’on pourrait appeler un jeune premier). Il faut cependant marier la jeune fille en détresse. Qui reste-t-il dans le bâteau ? Bartholomew Sholto. Il a envie d’aller en Inde et elle d’y retourner (elle l’a quitté à 18 ans). Ils vont donc s’installer là-bas mais comme ce sont des gens honnêtes, ils vont se servir des méfaits de leurs pères pour faire le bien. C’est beau, non ? J’en rigole, encore !

Par contre, je crois que Rodney Gibbons a eu une réduction de moyen car les déguisements des personnages sont ridiculement visibles. Il y a aussi l’apparition de Wiggins, qu iest un peu vieux pour le rôle, mais qui joue très bien le gars des rues. Il réapparaîtra dans le dernier épisode Crime en Bohême que j’ai trouvé très bien. Cela change !

Références

Le signe des quatre – un film de Rodney Gibbons (2001)

6 réflexions au sujet de « Le signe des Quatre – un film de Rodney Gibbons »

  1. Ahahah ton bien m’a bien fait rire 🙂
    Bon il faut vraiment que je réserve Baskerville avec Richardson …

    PS / Je suis en train de lire le livre d’Erwan de Fligué et j’aime beaucoup XD Qu’est-ce qui ne t’a pas plus toi ?

    1. Merci 🙂

      J’ai trouvé le livre un peu trop fouillis et des idées qui m’ont semblé avoir déjà été écrites. Je n’ai pas fait de billet parce que j’étais en train de déménager et du coup je pense que je n’avais peut être pas la tête à lire ce livre (mon avis aurait été biaisé dirait-on).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.