Le nageur dans la mer secrète de William Kotzwinkle

LeNageurDansLaMerSecreteWilliamKotzwinkleCe livre est juste magnifique. Par contre il ne faut surtout ne pas le lire si vous (ou votre femme) êtes enceinte. Je n’avais jamais entendu parler de cet auteur avant la semaine dernière (il a quand même écrit E.T.) et l’émission du Masque et la Plume où Arnaud Viviant vantait un livre de cet auteur qui vient de paraître chez Cambourakis. En faisant une petite recherche internet, je suis tombée sur ce texte, paru aux éditions Actes Sud, au début de l’année dans leur collection Les Inépuisables. Me rappelant mon coup de cœur pour Le chemin du serpent de Torgny Lindgren, je l’ai acheté cette semaine et lu ce samedi.

Imaginez vous en hiver, en plein milieu de la forêt américaine. Votre femme a ses premières contractions. Il vous faut conduire en pleine nuit pour rejoindre l’hôpital. Vous allez être papa dans la nuit.

C’est ce moment que raconte Le nageur dans la mer secrète. Ce court roman de 88 pages se concentre sur Johnny Laski et sur sa femme Diane qui ressent les premières contractions. On va suivre les deux personnages pendant cette nuit censée être magique, la nuit où toute leur vie va basculer définitivement.

L’accouchement est décrit en utilisant la métaphore des marées. La contraction monte puis elle redescend. Le bébé est un nageur qui se débat dans la « mer secrète ». C’est beaucoup plus beau dans le texte, rassurez-vous.

On arrive à ressentir la froideur du médecin et de l’équipe médicale, l’essai de proximité de l’infirmière, la solitude ou plutôt l’entre-deux du couple. De manière générale, tous les sentiments sont bien rendus dans ce livre dans le sens où ils semblent véridiques.

C’est la première fois que je lis un texte aussi centré sur l’accouchement et non sur la maternité, l’avant accouchement ou l’après accouchement. Je pense que c’est ce qui fait la force du texte et qui en fait un texte inoubliable. On nous raconte un moment de vie, un moment qui pourrait se produire dans la vie de chacun. L’auteur aurait poursuivi, il aurait été obligé d’inventer des péripéties, des sentiments grandiloquents. Cela aurait gâché son histoire et surtout sa narration dépouillée.

Je vous conseille ce texte (sauf si vous êtes enceinte, je répète) et je comprends pourquoi Actes Sud a décidé de le republier dans sa collection Les inépuisables (vous pouvez aussi le trouver en Babel donc vous n’avez aucune excuse).

L’avis de Sybilline

Références

Le nageur dans la mer secrète de William KOTZWINKLE – roman traduit de l’américain par Jean-Paul Gratias (Actes Sud / Les inépuisables, 2014)

Un siècle de littérature américaine – Année 1975

9 réflexions au sujet de « Le nageur dans la mer secrète de William Kotzwinkle »

    1. Je vais rajouter votre lien. Clairement, c’est un livre magnifique. Est-ce que vous avez lu d’autres livres de cet auteur ?

  1. c’est vraiment très dur de vider sa pal et puis tomber sur des billets aussi enthousiastes qui donnent envie d’ajouter un autre livre – j’aurais mieux fait de trouver celui-ci que « la vérité sur l’affaire etc » de triste mémoire 😉

    1. Il est beaucoup plus court en plus – 88 pages contre 700 donc même si tu l’avais laissé un peu dans ta PAL, cela ne se serait pas vu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.