Sherlock Holmes et les vampires de Londres – tome 2 de Cordurié et Laci

Quatrième de couverture

Mai 1891.

Piégé par Owen Chanes, le vampire qui terrorise Londres et la royauté, Sherlock Holmes a bien failli périr lors de leur premier affrontement. Il ne doit son salut qu’à l’intervention de Joyce Middles.

Repartant de zéro, le détective doit rapidement trouver de nouvelles pistes s’il veut préserver les Watson. Car la reine Victoria, excédée par les meurtres qui endeuillent son entourage, est passée de la menace aux actes et exerce une terrible pression sur Selymes.

Pour assurer sa survie, le maître des Vampires met Holmes au pied du mur …

Mon avis

Il y a quelques mois j’avais lu le premier tome de cette bande dessinée. J’avais plutôt aimé puis quand était sorti le deuxième (ce que j’avais découvert par hasard), je me l’étais offert mais il était resté dans ma PAL-BD  jusqu’à ce que Niki ne me le fasse sortir grâce à son avis. J’avoue avoir été assez déçue.

J’ai trouvé que c’était trop vampirique par rapport au côté holmésien (faut dire que les vampires, c’est pas forcément ma tasse de thé), que le scénario était trop facile : on châtie les plus méchants, on gracie le plus gentil des méchants et tout le monde s’en sort plutôt bien. Bof, bof … Après, comme je le disais à Niki, si tu fais intervenir Victoria, tu dois t’en servir. Pas de là à la faire vampire mais tout de même. Le scénario m’a donc déçu parce que je voyais autre chose après ma lecture du premier tome, où le côté affaire d’État aurait été plus exploité.

Pour ce qui est des dessins, je les trouve égaux à eux-mêmes. En effet, pour lire le deuxième tome, j’ai relu le premier. Entre les deux, je n’ai pas vraiment vu de différence donc mes commentaires sur le premier tome valent pour le deuxième. Le seul reproche que je ferais, c’est que dans les scènes de combats avec les vampires, le seul moyen que j’ai trouver de distinguer les bons des méchants c’est que les méchants sont ceux qui prennent feu ! Pour distinguer, les méchants, les vampires donc, je n’ai pas réussi. Le londre victorien est toujours aussi bien par contre.

Je suis déçue mais il faut dire que j’en attendais beaucoup à cause de l’attente entre les deux volumes (c’est dans mon caractère). Je pense que si on fait comme Niki lire les deux à la suite cela doit paraître mieux car dans l’ensemble, c’est quand même une bonne BD, une histoire qui se laisse suivre.

Références

Sherlock Holmes et les Vampires de Londres – tome 2 : Morts et vifs de Sylvain CORDURIÉ (scénario), de LACI (dessin), de Axel GONZALBO (couleurs) et de Jean-Sébastien ROSSBACH (couverture) (Soleil, 2010)

7 commentaires

  1. Le premier album ne me tentait déjà pas trop, donc je continue à « passer mon tour » pour cette série.
    Par contre, je voulais vous signaler un roman « holmesien » que j’ai emprunté à ma bibio : « Les abeilles de monsieur Holmes » de Mitch Cullin. Je ne l’ai pas encore commencé mais il semble bien.

    1. Je l’ai lu mais je compte le relire pour la SSHD. Je l’avais trouvé plutôt pas mal mais avec des longueurs.

  2. J’ai lu le premier et j’ai beaucoup aimé. Le second n’est pas encore disponible à ma biblio, j’attends de mettre la main dessus.

    1. J’avais lu ton avis sur le premier. J’attends ton avis sur le second avec impatience pour comparer nos avis. J’ai hâte de savoir si tu trouves que l’histoire va assez loin !

  3. Je l’ai lu en librairie … et bof franchement. Je n’aime déjà pas les dessins et l’intrigue m’a semble bien fade … bref à oublier pour moi.

    1. Le premier m’avait plutôt plu mais le second, bof. Comme dit Niki, je m’attendais à beaucoup sûrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.