La septième rencontre de Herbjørg Wassmo

Quatrième de couverture

Rut et Gorm sont des enfants du grand Nord norvégien, un pays de mer, de travail et de silence. Issus de milieux différents, solitaires par obligation et victimes de la rigueur morale de leurs familles respectives, leurs rencontres ne pouvaient être que fortuites et éphémères. La première eut lieu alors qu’ils n’avaient que neuf ans. Elle les a marqués pour toujours. Depuis, ils ne se sont croisés que cinq fois et jamais ils n’ont pu approfondir cette relation distante et pourtant réconfortante. Ils ont désormais la trentaine. Rut est devenue une artiste réputée, Gorm un homme d’affaires respectable. C’est leur septième rencontre. Peut-être leur dernière chance …

Mon avis

Je vais vous montrer qu’on parle le plus mal des livres qui nous plaisent le plus ! Parce que oui j’ai adoré ce livre même si je suis partiale car j’ai tendance à vénérer Herbjørg Wassmo (je n’en ai lu que 7 mais j’en ai autant dans ma PAL). À chaque fois, elle sait me toucher au cœur et là cela n’a pas loupé.

J’ai mis du temps à le lire parce que j’ai savouré cette magnifique histoire d’amour entre deux êtres seuls (cette solitude est écrite de manière très juste) qui se sont trouvés quand ils étaient enfants mais ne sont jamais restés ensemble. Ils ressentent ce désert qui fait penser qu’une partie de nous manque, même si ils se sont mariés, ont eu des enfants avec d’autres. Ce sont des âmes sœurs qui l’ont su à la première rencontre. C’est juste beau même si il est difficile de rentrer dans les premiers chapitres.

J’insiste sur le fait qu’à mon avis ce n’est pas un page-turner. On ne peut pas dire que les pages se tournent toutes seules. Mais, si on se laisse porter par le poésie de l’histoire, par les personnages très attachants, c’est un excellent livre.

Livre lu dans le cadre du Prix littéraire des blogueurs de George Sand. D’autres avis ici et ici.

Références

La septième rencontre de Herbjørg WASSMO – traduit du norvégien de Luce Hinsch (10/18 – domaine étranger, 2009)

15 réflexions au sujet de « La septième rencontre de Herbjørg Wassmo »

    1. Si tu n’a jamais lu Herbjørg Wassmo, il faut commencer par la trilogie de Dina. Parce que voilà, c’est juste trop bien ! Ça aide beaucoup, je sais …

    1. Je suis sûre que Pickwick arriverait mieux à te convaincre d’aller au-delà du livre pour le prix …

  1. Mais comment se fait-il que je n’ai pas encore lu celui-ci ? Ah la la. Une envie soudaine que j’espère assouvir au plus vite ! Parce qu’en plus, tu en parles très bien (même si je me reconnais quand tu dis que l’on ne sait pas toujours bien parler des livres qui nous plaisent le plus ! Surtout en ce moment. Etrange !)

  2. je viens de le terminer (j’avais lu votre commentaire qui m’avait donné envie de le lire). Bien m’en a pris. Je l’ai beaucoup aimé même si j’ai l’impression d’avoir mis un temps fou à le lire.
    Du coup je vais m’acheter la trilogie de Dina.
    merci encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *