Indiana de George Sand

Il s’agit du premier roman de George Sand en tant que George Sand. Il s’agit aussi de mon premier George Sand et c’est juste un énorme coup de cœur ! Pratiquement au même niveau que Jane Austen et son Orgueil et Préjugés c’est pour dire.

Indiana est une jeune femme de dix-neuf ans mariée avec un vieux barbon, le colonel Delmare, soldat durant les guerres napoléoniennes. Elle a été élevée à l’île Bourbon (autre nom de La Réunion) sans l’amour de son père mais sous la protection de son cousin Rodolphe Brown, abrégé en Ralph. D’une dizaine d’années son ainé, il est à la fois le père, le frère, l’ami et on devine qu’il est secrètement de l’enfant Indiana. Mais il attend qu’elle grandisse. Parce que lui aussi n’a pas l’amour de ses parents qui n’en ont que pour le fils aîné. Alors quand celui-ci meurt à la guerre, on fait prendre sa place à Ralph dans la société familiale mais il doit aussi se marier avec la fiancé du frère. Il abandonne donc Indiana car il part en Angleterre avec sa femme. Ils ont un fils mais la femme et le fils meurt. Il rejoint Indiana mais celle-ci est déjà mariée. Il décide de vivre avec elle et son mari (de devenir la troisième roue du carrosse en d’autres termes). Il la protège de manière indolente, sans prendre partie (ce que lui reprochera amèrement Indiana). Il restera toujours son seul ami fidèle. Indiana a aussi à son service une jeune créole, Noun, qui était sa sœur de lait. Elles sont très attachées l’une à l’autre. Tout ça est dit en quelques pages dans le roman mais c’est pour vous situer les personnages.

Le roman commence par l’arrivée d’un perturbateur : Raymon de Ramière. Jeune noble, il ne vit que pour le plaisir et la séduction. On apprend bien vite qu’il est l’amant de Noun. Quand il voit Indiana, après s’être fait tiré dessus par le colonel Delmare qui le prenait pour un voleur, il tombe amoureux (dans son sens à lui, ce qui ne veut pas dire grand chose). La jolie Noun est donc supplanté par les longs cheveux noirs de sa maîtresse. Noun ne le comprend que trop tard : elle est déjà enceinte de lui. Alors quand elle se croît déshonorée auprès de sa maîtresse suite à un quiproquo, elle se suicide dans la rivière du parc du château des Delmare. Indiana, Ralph et même un peu Raymon se sentent coupables.

Chez Raymon, cela ne dure pas longtemps et il fait tout pour séduire Indiana. Après quelques réticences, elle tombe dans ses bras. C’est le récit de la deuxième partie. Bien sûr dans la troisième ils vont se déchirer. Parce que oui, chez George Sand, les femmes ne sont pas tièdes mais passionnées, vivent entièrement leurs passions et leurs haines. Cela donne lieu à des tirades enflammées sur l’amour, la politique, le mariage … On entend quelques fois George Sand derrière mais on ne peut qu’admirer cette Indiana si moderne.

En lisant ce livre, vous découvrirez comment Indiana va tenter de se suicider (je vous l’accorde Madame Bovary et Anna Karenine), comment Ralph va déclarer son amour, comment ils vont réussir à se débarrasser de Raymon … Tout le livre m’a plu car l’auteur ne tombe jamais dans la facilité (en ayant une intrigue un peu tirée par les cheveux pour se débarrasser de ses personnages par exemple, mais je ne citerais personne).

En conclusion, il faut le lire. Vous vous rendrez mieux compte par vous même.

Premier livre lu dans le cadre du challenge George Sand organisé par George Sand herself !

Références

Indiana de George SAND (Folio, 1984)

19 réflexions au sujet de « Indiana de George Sand »

  1. Ca a l’air d’un très beau roman, genre destinées féminines du XIX mais pour ce challenge, j’ai déjà 4 romans… A voir plus tard…

  2. Ohhhh je suis très heureuse que ce roman t’ait plu !!!! Le couple Delmare a beaucoup à voir avec le couple Dudevant, et tu as raison de dire que les héroïnes sandiennes ne sont pas tièdes, elles sont d’ailleurs de plus en plus combattantes les années passant !! Je te conseille « Mauprat », l’héroïne Edmée devrait beaucoup te plaire aussi !!!

    1. C’était un de ceux que j’avais pris pour faire le challenge (un peu à cause du prix du même nom …) !

  3. Je viens justement de l’acheter. Ton commentaire me conforte dans l’idée qu’il devrait me plaire (comme les deux que j’ai déjà lus).

    1. C’est différent de celui-ci en tout cas dans les thèmes. L’écriture par contre doit toujours être aussi intéressante.

  4. Moi qui cherchais encore des titres pour le challenge de/sur George Sand, je sais maintenant que je vais inscrire celui-ci au programme ! La couverture est d’ailleurs la même que pour la bio signée J. Barry qui m’attends dans ma PAL, c’est un signe :)))

    1. @ Pickwick : George m’a eu avec son challenge maintenant j’ai envie de lire plein de chose sur George Sand ! Tout ça pour faire remonter ma PAL, quand même.

  5. Je me suis également inscrite à ce changement car ma lecture de George Sand remonte à longtemps et je ne connaissais que « La mare au diable » ! Je crois que je vais commencer par « Mauprat » que George t’a conseillé également. Mais je note ton enthousiasme por « Indiana » !

    1. Je ne suis pas rémunérée par la George du challenge pour lui obtenir de nouveaux participants. Ce que je peux te dire c’est que cela n’a rien à voir avec un roman du terroir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.