Catalène Rocca de Jean-François Delapré

Si, si, finalement, en ce moment, j’aime certains livres comme celui-ci. J’ai trouvé cette idée de lecture sur le blog de Mollat : c’est un tout petit texte, seulement cinquante pages mais il a réjouit ma journée. C’est le type de livre qui vout met des petites étoiles dans les yeux. Il a été écrit par un libraire breton et il parle de son métier, de ses rencontres. Plus exactement, de deux, une pour chaque nouvelle.

Catalène Rocca arrive un jour à la librairie et demande un livre dont elle connaît l’auteur, Wilfried Colomb Aberath, et l’histoire. Le libraire tombe amoureux de la jeune femme et va tout faire pour retrouver ce livre.

On peut résumer la deuxième nouvelle par une seule question : êtes-vous capable de (re)connaître les auteurs des livres que vous lisez ?

C’est écrit sobrement et surtout magnifiquement. En plus, ce sont des nouvelles comme je les aime : avec des chutes.

Si ce livre vous passe entre les mains, n’hésitez pas à le lire !

Références

Catalène Rocca suivi de L’homme au manteau de pluie de Jean-François DELAPRÉ (La table ronde, 2010)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.