Viva la vida ! de Pino Cacucci

viva-vida-1424417-616x0Pino Cacucci est un auteur italien qui écrit sur le Mexique. Dans ce livre-ci, il essaye de faire revivre devant nous la figure de Frida Khalo. Le livre en lui-même est peu épais puisqu’il fait moins de 100 pages. Il est divisé en trois parties :

  • un monologue, celui de Frida Khalo au seuil de sa mort ;
  • un texte intitulé Frida : moments, images, souvenirs épars qui reprend les éléments biographiques donnés dans le premier texte ;
  • un texte intitulé Amores y desamores qui explique la genèse du texte. On y apprend notamment qu’originellement le te texte devait être une pièce de théâtre où aurait joué quatre personnages. La pièce ne s’étant pas monté, l’auteur a décidé d’en faire un monologue.

Ce livre ne m’a pas trop plu pour parler franchement.

Déjà, je trouve que sa construction est étrange. Le deuxième texte explique le premier comme s’il n’avait pas été assez clair et le troisième sert de justification à l’ensemble. Cela donne l’impression d’un auteur peu convaincu par son travail.

De plus, quand j’ai lu le livre, j’ai cru que les deux derniers textes n’étaient pas de Pino Cacucci. Je ne l’ai compris qu’en lisant la troisième partie. Ce n’était même pas indiqué sur la première page.

D’un point de vue littéraire, seul le premier texte compte donc. J’ai été plutôt déçue car l’auteur rappelle les éléments importants de la biographie mais il n’arrive pas à incarner le personnage. On n’entend pas Frida Khalo prononcer ce monologue mais par contre on lit les sources documentaires de Pino Cacucci. Le contenu de la première partie est identique à celui de la deuxième et j’ai préféré celle-ci car paradoxalement, Pino Cacucci m’a semblé plus présent et sincère que dans le faux monologue de Frida Khalo, ce qui à mon avis n’était pas son intention.

Références

Viva la vida ! de Pino CACUCCI – traduit de l’italien par Benito Merlino (Christian Bourgois, 2013)