Lavinia de George Sand

Présentation de l’éditeur

« Je hais le mariage, je hais tous les hommes, je hais les engagements éternels, les promesses, les projets, l’avenir arrangé à l’avance par des contrats et des marchés dont le destin se rit toujours. »

À seize ans, Lavinia a passionnément aimé Lionel qui l’a abandonnée. Désormais veuve d’un vieux lors anglais, Lavinia apprend que Lionel séjourne dans la même ville qu’elle (enfin, dans la ville d’à côté pour être exact). Les anciens amants se revoient, Lionel retombe amoureux …

Mon avis

Il s’agit d’un texte court de George Sand et franchement, j’ai trop aimé Lavinia. Elle sait y faire, la petite. On ne peut qu’admirer. Elle apprend que Lionel est dans la ville d’à côté prêt à se marier avec une demoiselle bien dotée. Elle envoie un billet pour récupérer ses lettres d’amour en faisant croire à une totale indifférence (mais qui sait si ce n’est pas réel). Après tergiversations, il vient les amener mais découvre qu’un autre homme est amoureux de Lavinia. Subissant les affres de la jalousie, il retombe amoureux de Lavinia. Elle se retrouve avec deux propositions en mariage. Que va-t-elle en faire ?

Plus que par l’écriture, je crois que ce qui me plaît chez George Sand, ce sont des personnages de femmes (après Indiana, je découvre Lavinia). Elle sait les incarner, les faire vivre sous nos yeux et surtout les rendre unique.

Dans la même collection, a paru Marthe, histoire d’une fille de Joris-Karl Huysmans. Il me tente bien celui-ci aussi car cela a aussi l’air d’être l’histoire d’une femme indépendante et qui sait ce qu’elle veut. D’un autre côté, j’en sais trop rien parce que je ne l’ai pas lu !

Lu dans le cadre du challenge George Sand de George.

Références

Lavinia de George SAND (Il était une fois la femme – éditions Galaade, 2010)

7 réflexions au sujet de « Lavinia de George Sand »

  1. C’est pas des rigolotes les héroïnes sandiennes, hein ?
    Pour « Marthe » de Huysmans, on est dans un autre style, plus noir, période naturaliste de l’auteur, donc un poil misogyne….
    Merci pour ta participation au challenge Sand. Bises !

    1. @ George : elles sont trop classes ! Pour Marthe, je l’ai mis dans ma PAL hier soir (c’est sympa d’habiter à 100 m d’une librairie).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.